Un amour pour les enfants

Qui n’a jamais vu un cliché de Robert Doisneau orner les murs d’une école ou d’un cabinet de pédiatre ? Personne semble-t-il. En effet, l’enfance est un des thèmes principaux de l’artiste, repris par tous ceux qui dédient leur vie à cette âge tendre.

Le photographe s’est amusé à parcourir les rues de Paris et à immortaliser les sourires, les jeux, les tâches et les pleurs des enfants qu’il croisait. En effet, les « titis parisiens » ont été un des sujets favoris de Doisneau, qui voyait en eux l’espoir, la vie et l’innocence.

On retrouve les enfants à l’école, ou encore découvrant la vie dans ce Paris d’après-guerre où la joie et la liberté retrouvée sont symbolisées par ces gamins courant et sautant ; aimant la pluie comme le soleil, et se roulant dans l’herbe exprès pour faire crier leur mère.

Les clichés témoignent d’un amour fort et d’une tendresse incomparable de Doisneau pour l’enfance.

 

Sources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s