Un amour de Paris partagé par Brassaï

BRASSAI, Autoportrait de Brassaï dans son labo, ca. 1932, photographie, © Estate Brassaï

BRASSAI, Autoportrait de Brassaï dans son labo, ca. 1932, photographie, © Estate Brassaï

L’exposition « Pour l’amour de Paris » qui a lieu à la Mairie de Paris, en ce moment, sur Brassaï, me pousse à m’intéresser à cet artiste qui lui aussi est un photographe humaniste tout comme Robert Doisneau.

Brassaï, de son vrai nom Gyulus Halasz, est né à Brasso, une ville austro-hongroise en 1899, il ne  prendra son pseudonyme que lorsqu’il commencera la photographie en 1929. C’est un artiste touche à tout, photographe, mais aussi un écrivain et cinéaste passionné par la ville de Paris. Il s’intéresse à tous ceux qui font vivre Paris. Cet intérêt particulier pour la capitale française le pousse à rejoindre Paris en 1924 après avoir effectuer des études d’art à Berlin. C’est un ami proche d’Henry Miller, de Blaise Cendrars et de  Jacques Prévert qui aime particulièrement avec ses acolytes photographier les lumières nocturnes de la ville. Picasso, le fameux peintre cubiste que nous connaissons tous, fasciné par ces photographies lui a même confié la mission de photographier son oeuvre. Une amitié entre les deux artistes naîtra de cette collaboration artistique. Il s’intéressera aussi à Paris de jour, mais avec un regard assez différents notamment dans ces clichés du Luxembourg, des monuments prestigieux de Paris tels que l’Arc de Triomphe, la tour Eiffel ou encore Notre-Dame où il s’intéresse surtout à la beauté des petits détails. Quelque soit la manière dont on regarde les photographies de Brassaï, Paris est toujours présent, Paris est au cœur de son oeuvre.

Cette exposition à la Mairie de Paris est finalement un hommage qui lui est rendu,  par la ville qu’il aimait tant, près de 30 ans après sa mort. « Cet œil vivant » comme le nomme, à juste titre, le romancier américain Henry Miller continue, en effet, encore d’inspirer les générations futures d’artistes.

Informations pratiques :

Adresse : Hôtel de ville de Paris, 5 rue Lobau, 75004 PARIS à la salle Saint-Jean

Horaires : Entrée libre du 8 novembre 2013 au 29 mars 2014. Ouvert de 10h à 19h du lundi au samedi

Sources : 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s